Cinq candidats sollicitent le poste de maire à Percé

Cinq candidats sollicitent le poste de maire à Percé

À Percé, cinq candidats tenteront de se faire élire pour remplacer le maire démissionnaire André Boudreau.

Crédit photo : Photo Deposit Photo

La fin de la période de mise en candidature, vendredi dernier, permet maintenant d’affirmer que les citoyens auront du choix pour les postes de maires de plusieurs municipalités dans la MRC du Rocher-Percé.

D’entrée de jeu, mentionnons que la préfète de la MRC, Mme Nadia Minassian, a été réélue pour un second mandat à la tête de la préfecture de la région. Sainte-Thérèse a un nouveau maire élu facilement, soit M. Roberto Blondin.

À Percé, cinq candidats se feront la lutte pour obtenir le privilège de siéger au poste de maire de cette ville. La femme d’affaires, Cathy Poirier sollicite ce mandat, mais elle devra obtenir la faveur des électeurs de la localité face aux autres candidats Guillaume Arbour, Owen Bouchard, J. Alexandre Chouinard et Jean Guy Dubé.

Pas de scrutin à la municipalité de Sainte-Thérèse-de-Gaspé alors que la localité a un nouveau maire en la personne de M. Roberto Blondin à la suite du départ de M. Léo Lelièvre.

À Grande-Rivière, le maire sortant, M. Bernard Stevens devra batailler pour retourner à son siège. Le maire sortant Stevens devra affronter de vigoureux adversaires. M. Charles Cyr qui, après trois mandats comme conseiller municipal, tente sa chance à la mairie de la ville. Aussi, l’ex-conseiller de 2006 à 2010 et directeur général de GIMXPORT, M. Gino Cyr, sollicitera les citoyens de la ville pour se faire élire au poste de maire le 5 novembre prochain.

Maire de la Ville de Chandler depuis plus de huit ans, Mme Louisette Langlois sollicite un autre mandat à ce poste. Elle affrontera un candidat qui a cumulé plus de douze ans dans le monde municipal, M. Gilles Daraîche.

À Port-Daniel – Gascons, la lutte sera très serrée alors que l’ancien maire, M. Maurice Anglehart, tentera de se faire élire à ce poste qui est occupé par M. Henri Grenier, maire sortant. Un autre candidat, Jean-Marc McInnis, tentera lui aussi de battre le maire sortant Grenier.

Rappelons qu’il y a deux jours de vote, soit le 29 octobre, jour de vote par anticipation et le 5 novembre, jour du scrutin. Il est également possible, sous certaines conditions, de voter par correspondance ou à son domicile. Les électrices et électeurs qui souhaitent en savoir davantage peuvent communiquer avec la présidente ou le président d’élection de leur municipalité.