Diane Lebouthillier remporte le comté de Gaspésie-les-îles

Publié le 19 octobre 2015

Diane Lebouthillier, nouvelle députée libérale dans Gaspésie les Îles de la Madeleine.

©Photo TC Media - Thierry Haroun

(Par Thierry Haroun) La circonscription de la Gaspésie-les-îles sera représentée pour la première fois par une femme, alors que la préfète de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, a été élue députée de ce vaste comté grand comme un pays.

«Je suis très fébrile et contente. Je vais dignement représenter ma région à Ottawa. J'ai fait beaucoup de terrain pendant cette campagne, ce qui m'a permis de rencontrer des commerçants, des entrepreneurs et des gens de partout qui m'ont fait part de leurs inquiétudes et de leurs priorités. Je compte bien transmettre ce message à Ottawa», a déclaré à TC Média, la nouvelle députée dont la soirée électorale s'est tenue à la légion canadienne à Chandler.

C'est donc à 21h56 avec à peine 80 bureaux de scrutin  dépouillés sur 214 que sa victoire a été annoncée. À ce moment-là, elle avait une avance de près de 1600 voix sur le député sortant, le néodémocrate, Philip Toone.

 Devant la presse, elle a rappelé ses grandes priorités. « Déjà, une de mes priorités, au moment où je me suis présentée dans cette campagne, je m'étais donné comme objectif de ramener la Gaspésie au cœur du pouvoir. Maintenant on va y être. Et mes priorités que j'ai présentées pendant la campagne et notre plan de développement pour la Gaspésie prenaient en compte nos ressources naturelles, le tourisme. On a aussi parlé du secteur des pêches, des transports, ce qui est majeur. Il a aussi été question d'infrastructures », a-t-elle déclaré, qui a tenu à féliciter tous les bénévoles qui l'ont appuyés pendant sa campagne.

 Bon joueur, le candidat bloquiste, Nicolas Roussy, qui passait la soirée électorale au Bar de la 132 à Chandler, souhaite «bonne chance à Mme Lebouthillier. Elle a fait une bonne campagne. Je pense qu'elle fera une bonne députée Mais je pense toutefois que le vrai pouvoir du Québec passe par le Bloc québécois et surtout pas par le Parti libéral du Canada qui ne représente pas les valeurs québécoises. » M. Roussy dit par ailleurs avoir vécu «une belle expérience avec cette campagne. »

En manchette

Diane Lebouthillier remporte le comté de Gaspésie-les-îles

Publié le 19 octobre 2015

Diane Lebouthillier, nouvelle députée libérale dans Gaspésie les Îles de la Madeleine.

©Photo TC Media - Thierry Haroun


(Par Thierry Haroun) La circonscription de la Gaspésie-les-îles sera représentée pour la première fois par une femme, alors que la préfète de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, a été élue députée de ce vaste comté grand comme un pays.

«Je suis très fébrile et contente. Je vais dignement représenter ma région à Ottawa. J'ai fait beaucoup de terrain pendant cette campagne, ce qui m'a permis de rencontrer des commerçants, des entrepreneurs et des gens de partout qui m'ont fait part de leurs inquiétudes et de leurs priorités. Je compte bien transmettre ce message à Ottawa», a déclaré à TC Média, la nouvelle députée dont la soirée électorale s'est tenue à la légion canadienne à Chandler.

C'est donc à 21h56 avec à peine 80 bureaux de scrutin  dépouillés sur 214 que sa victoire a été annoncée. À ce moment-là, elle avait une avance de près de 1600 voix sur le député sortant, le néodémocrate, Philip Toone.

 Devant la presse, elle a rappelé ses grandes priorités. « Déjà, une de mes priorités, au moment où je me suis présentée dans cette campagne, je m'étais donné comme objectif de ramener la Gaspésie au cœur du pouvoir. Maintenant on va y être. Et mes priorités que j'ai présentées pendant la campagne et notre plan de développement pour la Gaspésie prenaient en compte nos ressources naturelles, le tourisme. On a aussi parlé du secteur des pêches, des transports, ce qui est majeur. Il a aussi été question d'infrastructures », a-t-elle déclaré, qui a tenu à féliciter tous les bénévoles qui l'ont appuyés pendant sa campagne.

 Bon joueur, le candidat bloquiste, Nicolas Roussy, qui passait la soirée électorale au Bar de la 132 à Chandler, souhaite «bonne chance à Mme Lebouthillier. Elle a fait une bonne campagne. Je pense qu'elle fera une bonne députée Mais je pense toutefois que le vrai pouvoir du Québec passe par le Bloc québécois et surtout pas par le Parti libéral du Canada qui ne représente pas les valeurs québécoises. » M. Roussy dit par ailleurs avoir vécu «une belle expérience avec cette campagne. »