Prudence et vigilance : les cervidés sont sur les routes

Prudence et vigilance : les cervidés sont sur les routes

Les cerfs de Virginie, communément appelés chevreuils, sont présents le long des routes en ce temps-ci de l’année.

Crédit photo : L'Avantage

La présence de cerfs de Virginie, communément appelés chevreuils, se fait plus importante le long des routes en ce temps-ci de l’année.

La présence de la grande faune sur la route ou l’accotement peut occasionner un accident. Le cerf de Virginie a souvent un comportement imprévisible, ce qui peut accentuer l’effet de surprise lorsqu’il apparaît près de la route. Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports invite les usagers de la route à observer quelques précautions de base aux endroits susceptibles de retrouver ces animaux.

Quelques conseils de sécurité

Redoublez de prudence durant les périodes où le danger de heurter un animal est le plus grand, soit l’aube, le crépuscule et en période d’obscurité.

Respectez les limites de vitesse et soyez toujours vigilant dans les secteurs où des panneaux de signalisation indiquent leur présence.

En actionnant vos freins à plusieurs reprises, signalez la présence de cervidés aux conducteurs qui vous suivent. Rappelez-vous qu’ils peuvent se déplacer en petits groupes, particulièrement dans le cas du cerf. Si l’un de ces animaux traverse la route devant votre véhicule, ralentissez et soyez aux aguets, car d’autres pourraient le suivre.

N’effectuez pas de manœuvre brusque pour tenter d’éviter un cervidé au dernier moment. Lorsque la collision semble imminente, ralentissez et freinez progressivement. Dans le cas du cerf de Virginie, il vaut souvent mieux heurter l’animal que de chercher à l’éviter.

Balayez du regard les deux côtés de la route dans un secteur où des panneaux signalent leur présence.

Pour assurer votre sécurité, votre meilleur atout demeure une attitude de conduite préventive. (Communiqué de presse)