La promenade de Percé devrait être livrée à temps

La promenade de Percé devrait être livrée à temps

La promenade est en cours de construction et devrait être livrée pour la mi-juin.

Crédit photo : Photo Ariane Aubert Bonn

(Un texte d’Ariane Aubert Bonn) – La promenade de Percé devrait être complétée pour la mi-juin, juste à temps pour le début de la saison touristique.

Les travaux avancent rondement sur le littoral de l’anse du sud. Après le démantèlement de l’ancienne promenade et la recharge de plage, l’implantation de la nouvelle promenade est en cours. Selon l’urbaniste et chargée de projet municipal pour la protection et la réhabilitation du littoral, Lisa-Marie Gagnon, la livraison de la nouvelle infrastructure pourrait avoir lieu dans les délais prévus. « Si le beau temps continue de permettre l’avancement des travaux comme présentement, on s’attend à annoncer l’ouverture d’ici la mi-juin. »

La troisième et dernière phase des travaux comprend l’aménagement d’une promenade de bois, la construction d’espaces publics et l’érection d’un bâtiment qui servira de bloc sanitaire dans le parc municipal et, probablement, de local pour le club nautique.

Entente avec le Normandie

Un accord longuement attendu a finalement été conclu entre la ville de Percé et les propriétaires de l’hôtel Normandie mardi dernier, pour l’achat d’une portion de terrain permettant d’y faire passer la promenade et les égouts. Il s’agissait de la dernière portion du littoral à acquérir pour compléter l’ouvrage. Les travaux ont débuté dès la signature des deux parties afin de pouvoir être complétés dans les délais. La parcelle de terrain a été achetée pour environ 70 000$.

Attention, travaux

Lisa-Marie Gagnon rappelle enfin qu’il est important de respecter la signalisation et de ne pas circuler sur la promenade en construction ou sur la recharge de plage avant la fin du chantier. « Même la fin de semaine quand les ouvriers ne sont pas au travail, il peut y avoir des dangers, des outils laissés sur place… on se fera un grand plaisir d’annoncer l’ouverture en grande pompe à la population, mais d’ici là, on leur demande de patienter et de ne pas circuler sur les lieux », conclut-elle.