Professeur à l’École des pêches : Éric Tamigneaux remporte le Prix Denise-Bardeau au Gala de l’ACFAS

Professeur à l’École des pêches : Éric Tamigneaux remporte le Prix Denise-Bardeau au Gala de l’ACFAS

M. Éric Tamigneaux travaille sur différents projets en lien avec les algues.

Crédit photo : Photo courtoisie.

Le professeur à l’École des pêches de Grande-Rivière vient de recevoir de l’ACFAS le Prix Denise-Barbeau qui souligne l’excellence et le rayonnement des travaux et des actions d’un chercheur ou d’une chercheuse du niveau collégial.

D’une année à l’autre, le prix est remis alternativement dans le domaine des sciences humaines et sociales; et dans le domaine des sciences naturelles, du génie et des mathématiques ou des sciences de la santé.

En plus de son poste d’enseignant qu’il occupe depuis 1999 à l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec, M. Tamigneaux a aussi été chercheur chez Merinov, le Centre collégial de transfert de technologie (CCTT) des pêches. Il a aussi été titulaire de la Chaire de recherche industrielle dans les collèges du CRSNG en valorisation des macroalgues de 2012 à septembre 2017. Homme impliqué et grand vulgarisateur, M. Tamigneaux a à cœur la transmission du savoir. Outre le transfert direct des connaissances dans sa classe, M. Tamigneaux intègre fréquemment dans ses propres projets de recherche et développement des étudiants du Cégep en stage. En plus de stimuler et de coordonner des projets de recherche appliquée, il travaille en étroite collaboration avec les entreprises du secteur.

Yves Galipeau, directeur général du Cégep de la Gaspésie et des Îles, se réjouit que le travail de qualité de M. Tamigneaux soit reconnu et célébré, « Éric possède une grande expertise. Il mène des travaux originaux, reconnus, qui sont une source réelle d’innovation tout en conservant le souci d’assurer des retombées concrètes pour les entreprises. Ses activités de chercheur représentent une contribution majeure à la visibilité du Cégep et à son rôle dans le développement régional. Éric démontre que la recherche collégiale est importante ».

Présentement, M. Tamigneaux travaille sur différents projets en lien avec les algues, notamment sur un projet d’optimisation des méthodes de culture de l’algue rouge en bassin et en mer, financé par le Fonds recherche Québec en nature et technologie.