Un printemps doux et ensoleillé dans Rocher-Percé ?

Un printemps doux et ensoleillé dans Rocher-Percé ?

De belles conditions climatiques attendent les gens de la MRC au cours des prochaines semaines.

Crédit photo : Deposit photo

Est-ce que la région du Rocher-Percé connaîtra un printemps, doux, chaud avec un soleil insistant ? S’il faut en croire les météorologues de Météo Média, les prochaines semaines seront douces.

« Dans la Baie-des-Chaleurs (Rocher-Percé), les conditions seront assez agréables dans le sens que les températures, au terme des trois mois (mars, avril et mai), seront dans les normales ou encore légèrement au-dessus des normales », explique Bertin Ossonon, météorologue à Météo Média.

Ce dernier précise aussi que cette « vague de chaleur » par la présence « d’eau anormalement chaude dans l’Atlantique Nord, ce qui pourrait affecter la Gaspésie au niveau de Rocher-Percé. Comme le printemps s’installe graduellement au début du mois de mars, on va se retrouver avec des températures plus agréables, au-dessus des normales ou près des normales. »

Précipitations

Au chapitre de la neige ou encore de la pluie, analyse le météorologue, on va se retrouver avec des précipitations qui vont rester dans les normales dans la région. « Dans le corridor de la Vallée du Québec, dit-il, dans le sud du Québec et jusqu’en Ontario, nous avons une trajectoire active des systèmes, c’est ce qui fait que le sud-ouest de la province va se retrouver avec plus de précipitations, de la neige et de pluie. »

Et en Gaspésie et dans Rocher-Percé : « Oui, il y aura également de la neige et un peu de pluie, mais cela restera dans les normales de saison », développe M. Ossonon.

Selon le météorologue, il faut garder à l’esprit que malgré une belle première semaine en mars, dans la seconde semaine, on pourrait avoir beaucoup de variation dans les températures et « cela pourrait laisser place à des tempêtes côtières qui pourraient passer sur les Maritimes et affecter une partie de la Gaspésie. En Gaspésie, pendant ce printemps, on a au moins 100 à 120 cm de neige qui peuvent tomber. Cela est encore possible. Ce n’est pas encore terminé… », ajoute le météorologue.