Palmarès des écoles : les données « officielles » viendront bientôt

Palmarès des écoles : les données « officielles » viendront bientôt

L’École polyvalente de Paspébiac arrive en première position pour la région gaspésienne.

Crédit photo : Photo Commission scolaire.

La Commission scolaire René-Lévesque ne commentera pas le palmarès du Bulletin des écoles secondaires du Québec publié dans un quotidien de Québec le week-end dernier.

Ce Bulletin constate qu’en Gaspésie, la poly de Paspébiac occupe le haut du classement. Elle est suivie des institutions scolaires de Matapédia, Bonaventure, Carleton-sur-Mer et Chandler.

La Commission scolaire René-Lévesque ne fera pas de commentaires sur cette analyse. Elle attend les données du Ministère qui seront, par la suite, dévoilées par la Commission scolaire

« À la Commission scolaire René-Lévesque, on estime que les projets éducatifs de même que les conventions de gestion et de réussite, élaborés annuellement par chaque école, constituent un meilleur outil de suivi et d’évaluation de performance pour les établissements. Ce mode de gestion axée sur les résultats est plus significatif et mieux adapté pour faire une évaluation en continu et ajuster les stratégies et interventions au besoin, durant l’année scolaire, pour améliorer l’atteinte des résultats souhaités », écrit la CS dans un communiqué de presse émis ce matin.

Selon la directrice générale de la CS, Chantal Bourdages, la formule compétitive valorisée par le Bulletin risque de renforcer inutilement les clivages scolaires et sociaux. Elle souligne que les indicateurs ponctuels de qualification retenus ne collent pas toujours à la réalité vécue quotidiennement dans les écoles.

« Par exemple, analyse Mme Bourdages, on n’y considère pas les caractéristiques des élèves, l’environnement, la taille et les particularités de l’école, les types de cheminement offerts par chaque école, les relations entre les revenus familiaux, le lieu de résidence et l’école, l’impact de la sélection des élèves sur les résultats, les fluctuations annuelles au sein du personnel, pour ne nommer que cela. »