Sainte-Brigitte-des-Saults : les victimes identifiées


Publié le 13 juin 2017

La thèse du double meurtre suivi d'un suicide est la plus plausible.

©TC Media - Ghyslain Bergeron

La Sûreté du Québec vient de dévoiler l'identité des trois personnes retrouvées mortes hier soir au Camping naturiste Adam et Ève à Sainte-Brigitte-des-Saults. Il s'agit de Rodrigue Tremblay, 77 ans, Suzanne Gareau, 50 ans, et Denys Carpentier, 76 ans.

Les trois corps portaient des traces de violence. La thèse du double meurtre suivi d'un suicide est celle qui semble la plus plausible, bien que la SQ se garde bien de le confirmer pour le moment.

«Le scénario du double meurtre suivi d'un suicide est celui qui est envisagé pour le moment, mais c'est l'aboutissement de l'enquête qui le confirmera. Il semble bien que ce soit les conséquences d'un triangle amoureux», a indiqué le sergent Claude Denis ce matin.

La scène n'analyse par le Service d'enquête des crimes contre la personne est terminée. «Plusieurs témoins ont été rencontrés. Nous ne pouvons spécifier pour le moment quel type d'arme a été utilisé dans cette affaire. Évidemment, des autopsies ont été demandées», a ajouté le sergent Denis. 

La police souligne que Denys Carpentier est considéré comme le suspect, c'est-à-dire qu'il aurait mis fin aux jours du couple Tremblay-Gareau avant de s'enlever la vie.