Le chemin de fer gaspésien en quelques dates depuis 10 ans

Le chemin de fer gaspésien en quelques dates depuis 10 ans

En 2011

Voici quelques dates importantes dans le dossier du train, marchandises et passagers, au cours des dix dernières années dans notre région.

2006: Formulation d’une requête pour vente ou pour abandon de l’axe Matapédia-Chandler par Chemins de fer du Québec et sa filiale, Chemin de fer de la Baie-des-Chaleurs, l’ancien propriétaire du tronçon Matapédia-Chandler. La demande survient un an après la fermeture de la cartonnerie Smurfit-Stone, de New Richmond.

2007: En juin, les gouvernements québécois et canadien annoncent qu’ils accordent une subvention pour l’achat, par la Société du chemin de fer de la Gaspésie (propriétaire depuis 1997 du tronçon Chandler-Gaspé), de l’axe Matapédia-Chandler.

2009: En novembre, Temrex, déjà le plus important client de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, triple son volume de marchandises par rail en débutant le transport de copeaux à destination de la papeterie de Rivière-du-Loup.

2010: En novembre, obtention par Rail GD de son premier contrat de réparation d’une voiture de passagers pour Via Rail.

2011: Dévoilement en décembre d’une étude réalisée par Hatch Mott MacDonald situant le coût de réfection du tronçon Matapédia-Gaspé à 93,5 millions$ pour sécuriser l’emprise pendant 25 ans.

2012: Le gouvernement libéral de Jean Charest annonce en mai la somme de 17 millions$ en deux ans pour la réfection du tronçon Matapedia-Gaspé.

2013: Le gouvernement péquiste de Pauline Marois annonce, en mai, une somme de 10 millions$, à investir surtout entre Percé et Gaspé pour réparer les ponts et permettre le passage du train touristique Amiral. En août, l’utilisation d’une solution saline comme défoliant mène à la suspension du service passagers de Via Rail.

2014: Une étude de la firme-conseil AECOM situe à 122 millions$ le coût de réfection du tronçon Matapédia-Gaspé. En novembre, la Société du chemin de fer de la Gaspésie (SCFG) se place sous la protection des tribunaux, en raisons de créances de 3,9 millions$. La SCFG demeure l’exploitant du tronçon.

2015: En mars, Transport-Québec annonce son intention d’acquérir le tronçon Matapédia-Gaspé. La transaction est finalisée en mai. Une autre étude, plus poussée et réalisée par Canarail, réduit à 86 millions$ la réfection du tronçon.

2016: Expansion considérable du potentiel de transport par rail en Gaspésie. Si les projets sérieux se réalisent, le trafic pourrait passer de 1 600 wagons à près de 10 000 wagons par an.

(Source: Gilles Gagné, collaboration spéciale)