Hans Jérome Hunt roulera 2000 km aller-retour Chandler Montréal

Hans Jérome Hunt roulera 2000 km aller-retour Chandler Montréal

Malgré la maladie, Hans Jérôme Hunt entreprendra un long périple de plus de 2000 km en septembre prochain.

Crédit photo : Photo gracieuseté.

Affligé par cette terrible maladie qu’est la sclérose en plaques, Hans Jérome Hunt, de Chandler (Pabos), n’hésitera pas à se lever avant le soleil, le 23 septembre prochain, pour entreprendre son périple à vélo de 2000 kilomètres.

« C’est un défi que je me suis lancé cette année, faire un aller-retour Chandler – Montréal. J’espère que je vais le réaliser », explique le jeune homme qui en 2016 avait parcouru en autonomie la distance Chandler – Montréal à vélo en huit jours.

Cette année, ce sera un peu différent. « L’an dernier, je transportais mes bagages sur mon vélo. Cette année, la différence, c’est que j’ai un ami qui m’accompagnera en voiture. »

En grande forme

Pour faire de telles distances, Jérome doit être en très grande forme, malgré sa maladie. « Je fais entre 20 et 40 km par jour, après souper parce que le jour je travaille (apiculteur chez Nicabeille). Au niveau de la préparation, tu sais c’est beaucoup du mental. Il faut que je sois préparé mentalement à faire de 200 à 250 kilomètres par jour. J’espère que je vais le réussir en 10 jours », dit-il.

Diagnostiqué de la sclérose en plaques à l’âge de 22 ans, Jérome met de côté ses peurs de la maladie. Le vélo aidant, il se sent encore plus en forme, malgré tout. « Je ressens moins la fatigue quand je fais du vélo que quand je travaille normalement tous les jours. Je ne sais pas si c’est causé par l’effort qui rend mon système plus actif. De janvier au mois d’avril, j’ai été super malade, mais j’ai recommencé l’entraînement au mois d’avril avec mon vélo, un fat bike. »

Pourquoi ?

Comme plusieurs amis et concitoyens de Jérôme, je lui ai posé la question : pourquoi parcourir de telles distances ? « L’an dernier, c’était une gageure et cette année, la différence, c’est que j’ai décidé d’amasser des fonds pour la sclérose en plaques. Je vais payer l’essence pour la voiture, il faudra aussi payer pour la nourriture de deux personnes. Je crois que cela va coûter environ 300 $. L’excédent que je vais amasser, je vais le donner à la Société canadienne de Sclérose en Plaques », ajoute M. Hunt.

Ce dernier poursuit un autre objectif très louable. « Je fais ça aussi pour faire prendre conscience aux gens que cette maladie ne signifie pas qu’on doit arrêter de fonctionner, d’être actif. Honnêtement, je suis beaucoup plus actif depuis mon diagnostic, en 2012. »

Dans moins d’un mois, l’athlète gaspésien entreprendra son très long périple de plus de 2000 kilomètres, aller-retour, entre Chandler et Montréal. Présentement, il est à la recherche de commanditaires qui l’aideront à payer une partie du voyage. « Oui, je suis à la recherche de plusieurs commanditaires pour me faire un gilet de vélo où je pourrai placer les noms de tous mes commanditaires et tous les donateurs. Nous serons très actifs sur les réseaux sociaux. »

Vous pouvez encourager Hans Jérôme en partageant sa page

Facebook : Blue Jay On Bike (@BlueJayOnBike), Instagram : @BlueJayOnBike ou faire un don à https://www.gofundme.com/2000km-pour-la-sp