Fraudes en Gaspésie

Fraudes en Gaspésie

Crédit photo : Photo RCMP/GRC.

Des accusations ont été portées contre deux hommes du Nouveau-Brunswick à la suite de l’exécution de mandats de perquisition en lien avec des fraudes dans cette province mais aussi en Gaspésie.

 Le 19 décembre 2017, la police a exécuté des mandats de perquisition à sept endroits à Bertrand, à Notre-Dame-des-Érables, à Rocheville, à Paquetville, à Petit-Paquetville et à Rang-Saint-Georges dans le cadre d’une enquête conjointe sur des fraudes commises au Nouveau-Brunswick et au Québec. L’enquête du Groupe de la réduction de la criminalité du District du Nord-Est de la GRC a commencé en octobre 2017, en collaboration avec des policiers du Service de police de Bathurst, de la Force policière régionale de Beresford, Nigadoo, Petit-Rocher et Pointe-Verte (BNPP) et de la Sûreté du Québec.

 Les mandats ont été exécutés dans le cadre d’une enquête sur des fraudes survenues en 2017 dans plusieurs commerces du Québec et de la Péninsule acadienne. Les commerçants étaient ciblés par des gens faisant des achats importants en disant qu’ils achetaient pour des amis ou des parents. Après avoir vendu et livré la marchandise, les commerçants se rendaient compte que les achats avaient été faits avec des données de cartes de crédit volées.

Un grand nombre de produits alimentaires, d’électroménagers, de matériaux de construction et d’outils ont été saisis, ainsi que des armes à feu, des ordinateurs et des téléphones cellulaires. Cinq hommes ont été arrêtés à la suite de l’exécution des mandats de perquisition.

 Le 20 décembre 2017, Jason Duguay, 30 ans, de Bertrand, a comparu en cour provinciale à Tracadie et a été accusé d’utilisation non autorisée de données relatives à une carte de crédit. Patrice Landry, 38 ans, de Petit-Paquetville, a aussi comparu en cour provinciale à Tracadie et a été accusé de fraude. Les deux hommes ont été mis en garde à vue et ils comparaîtront de nouveau en cour le 22 décembre 2017, à 9 h 30.

 

« Dans ce dossier, il y a près d’une vingtaine de commerces de la région Gaspésie qui ont été victime de ces individus. Une dizaine d’enquêteurs de la Sûreté du Québec en Gaspésie qui ont participé à cette enquête au Québec et au Nouveau-Brunswick », précise le Sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec.