La création dans le bonheur pour l’aquarelliste Linda Molloy

La création dans le bonheur pour l’aquarelliste Linda Molloy

L'artiste à l'œuvre dans son atelier-galerie à Chandler.

Crédit photo : Photo Alain Lavoie

Bien cachée sur la rue de la Baie à Chandler, la petite galerie de l’artiste et aquarelliste Linda Molloy n’attire pas les regards, et pourtant. Récit d’une belle découverte.

Quelques jours avant la fête de Noël, j’avais reçu une invitation pour rencontrer Mme Linda Molloy, aquarelliste, qui venait de remporter, quelques mois auparavant, un prix important du Cercle des artistes peintres et sculpteurs du Québec.

Écoutons l’artiste : « Ça fait environ une vingtaine d’années que j’ai commencé (à peindre). Mais, depuis un an ou deux, j’ai plus de style, comme le style naïf » que j’aime beaucoup.

L’évolution de l’artiste vers l’art naïf s’est amorcée par une phase beaucoup plus réaliste. « Mon aventure picturale pourrait donc se décliner en deux temps : une première phase très réaliste et une seconde beaucoup plus naïve », précise l’artiste.

Cet univers prend sans doute ses racines dans son rôle d’enseignante à la maternelle pour les cinq ans. « Je crois que c’est l’univers (des enfants) qui est en train de se former chez moi. C’est mon intuition de ces temps-ci. J’enseigne à Cap-d’Espoir. »

Sans aucun doute inspirée par le monde des enfants et les superbes paysages du secteur de Cap-d’Espoir, Linda Molloy a développé tout un monde « flottant et délicat » de caps, d’eau, de mer, de curieuses petites maisons étirées et bien entendu de cordes à linge.

Les aquarelles de Linda Molloy, sont colorées, vivantes et surtout très joyeuses. La mer et les enfants y sont omniprésents. « La mer est toujours présente dans mes tableaux, parce que je suis une fille de mer. J’ai habité en Abitibi à une certaine époque. Je m’ennuyais de la mer et c’est comme ça que j’ai commencé mes aquarelles. Une soirée, alors que je m’ennuyais tellement de la Gaspésie, j’ai sorti un kit d’aquarelle et j’ai commencé à peindre. Juste comme ça. Pas plus que ça. »

Linda Molloy, une femme heureuse et une artiste heureuse qui crée « pour le plaisir avant tout », dit-elle.

Les amateurs d’aquarelles peuvent toujours contacter l’artiste pour découvrir ce monde coloré et très inspirant, celui de Linda Molloy.

Une très belle aquarelle de Mme Molloy.

Un prix

Rappelons qu’en novembre dernier, l’artiste avait reçu un important prix du Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du Québec. En effet, le Comité officiel d’attribution des Grands Prix, Médailles et Grandes distinctions avait décerné à Linda Molloy la médaille d’argent en art naïf « pour l’originalité, la valeur esthétique et technique de son œuvre. »

Cette médaille a été remise à Mme Molloy dans le cadre du Gala international des Arts visuels, 33e concours annuel qui s’est tenu à la

Salle de concert Marie-Stéphane de l’École de musique Vincent d’Indy à Montréal.