Ciment McInnis bientôt à la ligne de départ

Ciment McInnis bientôt à la ligne de départ

La construction est terminée chez Ciment McInnis.

La cimenterie sera prête à livrer ses premières tonnes de ciment ce printemps, comme prévu au plan d’affaires.

Comme le souligne le vice-président opérations chez Ciment McInnis, Alexandre Rail, dans le journal municipal de Port-Daniel – Gascons : « Côté construction, on a fini nos devoirs. Les éléments mineurs qui restent à faire sont assumés par l’équipe exploitation de l’usine et pour ce qui est de la mise en service, nos procédures sont complétées. »

La construction de l’immense usine est terminée. « Les entrepreneurs encore présents sur le site sont à l’étape de la démobilisation et les employés de CM ont commencé les tests de performance pour assurer que tous les équipements fonctionnent de façon optimale », ajoute pour sa part le Comité de suivi de l’entreprise.

Par ailleurs, des opérateurs d’expérience seront en appui aux employés de Ciment McInnis pendant un an. Par ailleurs, au chapitre des emplois, il reste quelques travailleurs à engager au terminal maritime. Le pourcentage d’emploi local sera plus de 70%.

Transport par train

Bien que le transport maritime demeure le principal mode de transport du ciment pour l’entreprise, l’accès au transport par rail directement de Port-Daniel-Gascons constituerait, sans nul doute, une plus-value importante. Elle permettrait à Ciment McInnis de desservir des marchés intérieurs plus difficilement accessibles par voie maritime au Canada et aux États-Unis. On pense notamment aux états du Maine, du Vermont et du New Jersey aux États-Unis, ainsi qu’à des villes dans plusieurs provinces centrales du Canada.

NACC Québec

Dans le même ordre d’idée, Monsieur Rail explique que ces jours-ci, ce sera le retour des bateaux de livraison de matières premières au terminal. « Le navire affrété pour le transport du ciment vers nos terminaux canadiens, le NACC Québec, navigue en direction du Canada et arrêtera d’abord à Gaspé, au début de mai, pour son inspection finale par Transports Canada. Dès que cette procédure sera complétée, vous verrez cet impressionnant navire de 14 000 tonnes complètement reconverti pour nos besoins, approcher le terminal. Il sera prêt pour la livraison de ciment. »