Barachois In Situ est de retour

Barachois In Situ est de retour

Un grand lit créé par Marc Chicoine à même les débris du quai de Barachois fait partie des oeuvres réalisées en 2016.

Crédit photo : Photo Archives - Ariane Aubert Bonn

Le festival d’arts visuels Barachois In Situ recevra huit artistes  du 1er au 11 août.

Ceux-ci auront 11 jours pour créer une œuvre en utilisant des éléments naturel du barachois, à Barachois. Artistes à l’oeuvre, ateliers, performances, visites commentées, le festival promet de faire vivre plusieurs aspects de la création artistique au public. Artistes reconnus de la Gaspésie et d’ailleurs, chevronnés comme de la relève, les créateurs pourront composer avec la nature tout en partageant avec le public.

« Barachois in situ nous fait voir l’art autrement », indique la préfète de la MRC du Rocher-Percé Nadia Minassian, en ajoutant que ses enfants ont continué à pratiquer le land art après y avoir été initié lors de l’évènement en 2016.  Barachois In Situ est maintenant porté par l’organisme Vaste et Vague, après avoir fait de la première édition un succès.

Engouement grandissant

La coordonnatrice Julie Fournier-Lévesque indique que six fois plus de candidatures ont été soumises cette année par rapport à 2016, dont des dossiers en provenance d’Allemagne et d’Italie. « On se promet d’avoir un budget pour recevoir des artistes internationaux en 2020 », explique-t-elle.

Une exposition de photos historiques au magasin général Thomson viendra lancer les festivités. Inaugurée jeudi et en cours jusqu’au 2 septembre, celle-ci permettra au public de découvrir le patrimoine du secteur, ainsi que quelques clichés souvenir de la première édition de Barachois In Situ. Pour le propriétaire de l’établissement, Harris Thomson, il allait de soi de s’impliquer dans cet évènement qui rassemble la communauté artistique et le public d’ici et d’ailleurs à même son village, « le plus beau en Gaspésie », précise-t-il.