Un été plus facile pour les infirmières de l'Est du Québec

Publié le 25 juin 2015

Mme Micheline Barriault.

©Photo TC Media - Archives

Le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est du Québec (SIIIEQ-CSQ) vient de terminer une tournée afin de faire les rencontres d'accueil et de formation de ses nouveaux membres.

C'est 83 personnes, majoritairement des infirmières (70), infirmières auxiliaires (11) et inhalothérapeutes (2) qui viennent d'être embauchés dans les dernières semaines dans les établissements de santé de la région.
Selon la présidente, Mme Micheline Barriault : « ces nouvelles recrues sont essentielles et permettent à celles qui sont déjà en poste de prendre des vacances bien méritées, de diminuer le temps supplémentaire durant l'été qui est une période plus critique à ce niveau. Depuis plusieurs années, nous travaillons sans relâche pour l'attraction et la rétention en région, les actions commencent à porter fruit ».
Des postes permanents 7/14 ou temps complet pour les infirmières, dans plusieurs CSSS des postes 7/14 pour les infirmières auxiliaires et la formation en région (DEP-DEC et DEC-Bac) sont des atouts majeurs selon le sondage effectué par le SIIIEQ au cours de ces rencontres de nouveaux embauchés.
« Notre membership se renouvelle; il y a des départs à la retraite, certes, mais la nouvelle génération est là. Les professions dans le réseau de la santé ont toujours un attrait car elles permettent une certaine sécurité d'emploi, en particulier dans notre région. Malgré la turbulence dans le réseau de la santé, que nous fait vivre le ministre Barrette, on croit toujours que donner des soins de santé de qualité et humains est toujours le plus beau métier du monde. L'appui et la reconnaissance de la population nous le prouve bien! » de conclure Mme Barriault.

« Notre membership se renouvelle; il y a des départs à la retraite, certes, mais la nouvelle génération est là. Les professions dans le réseau de la santé ont toujours un attrait car elles permettent."

Micheline Barriault

En manchette

Le sommet des trois amigos se met en branle

OTTAWA – Les «trois amigos» renouent après plus de deux ans, attirés à Ottawa par un nouveau dirigeant ayant fait du rétablissement des ponts intercontinentaux l’une de ses priorités.

Porter les talons comme une pro

Cette saison, tout est permis. On peut agencer nos robes avec des chaussures plates, des espadrilles ou des talons hauts. Conseils de pro pour celles qui choisiraient cette dernière option.

Un été plus facile pour les infirmières de l'Est du Québec

Publié le 25 juin 2015

Mme Micheline Barriault.

©Photo TC Media - Archives


Le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est du Québec (SIIIEQ-CSQ) vient de terminer une tournée afin de faire les rencontres d'accueil et de formation de ses nouveaux membres.

C'est 83 personnes, majoritairement des infirmières (70), infirmières auxiliaires (11) et inhalothérapeutes (2) qui viennent d'être embauchés dans les dernières semaines dans les établissements de santé de la région.
Selon la présidente, Mme Micheline Barriault : « ces nouvelles recrues sont essentielles et permettent à celles qui sont déjà en poste de prendre des vacances bien méritées, de diminuer le temps supplémentaire durant l'été qui est une période plus critique à ce niveau. Depuis plusieurs années, nous travaillons sans relâche pour l'attraction et la rétention en région, les actions commencent à porter fruit ».
Des postes permanents 7/14 ou temps complet pour les infirmières, dans plusieurs CSSS des postes 7/14 pour les infirmières auxiliaires et la formation en région (DEP-DEC et DEC-Bac) sont des atouts majeurs selon le sondage effectué par le SIIIEQ au cours de ces rencontres de nouveaux embauchés.
« Notre membership se renouvelle; il y a des départs à la retraite, certes, mais la nouvelle génération est là. Les professions dans le réseau de la santé ont toujours un attrait car elles permettent une certaine sécurité d'emploi, en particulier dans notre région. Malgré la turbulence dans le réseau de la santé, que nous fait vivre le ministre Barrette, on croit toujours que donner des soins de santé de qualité et humains est toujours le plus beau métier du monde. L'appui et la reconnaissance de la population nous le prouve bien! » de conclure Mme Barriault.

« Notre membership se renouvelle; il y a des départs à la retraite, certes, mais la nouvelle génération est là. Les professions dans le réseau de la santé ont toujours un attrait car elles permettent."

Micheline Barriault