Le NPD veut soutenir la recherche et l’innovation

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc Publié le 31 août 2015

Les candidats du NPD dans l’Est : Philip Toone, Joël Charest, François Lapointe et Guy Caron.

©Photo TC Media – Thérèse Martin

C’est de concert que les quatre candidats du NPD dans l’Est du Québec ont dénoncé les décisions conservatrices, notamment dans les domaines du transport et des hydrocarbures, tout en annonçant leurs couleurs.

Les députés sortants Guy Caron, Philip Toone et François Lapointe notent au chapitre de leurs victoires contre « un gouvernement conservateur majoritaire et intransigeant » le maintien du service de Via Rail dans la région, du Centre de recherche et sauvetage de Québec, des quatre circonscriptions dans l’Est et l’abandon du projet de port pétrolier à Gros-Cacouna. Tout en dénonçant les coupes à Postes Canada, le NPD s’engage à assurer le service de livraison du courrier à domicile. Dans le domaine scientifique, les députés qualifient de « vraie honte » les coupures à l’Institut Maurice-Lamontagne. « Il faut rétablir les services scientifiques, sinon ce sera impossible de gérer les espèces marines », explique Philip Toone.

Assurer la pérennité des quais, allonger la piste de l’aéroport de Mont-Joli, renforcer les services de transport par train et par autocar dans l’Est font aussi partie des engagements du NPD.

Dans le dossier des PME, François Lapointe a dénoncé « les frais abusifs liés aux transactions par cartes de crédit imposés aux commerçants. » Il ajoute que le NPD s’engage à soutenir l’innovation très importante pour l’avenir des PME. Le député sortant a par ailleurs dénoncé les coupures de plus de 250 millions $ imposées à Développement économique Canada pour les régions.

Transport des hydrocarbures

Les députés du NPD veulent mettre en place des mesures pour accroître la sécurité du transport ferroviaire et renforcer l’inspection des rails. « Le nombre d’inspecteurs est passé de 166 à 117 », explique Guy Caron.

Concernant le projet d’oléoduc de TransCanada, M. Caron déclare que le gouvernement conservateur a charcuté le processus d’évaluation. « Actuellement, il est impossible de prendre une décision éclairée. Nous devons avoir plus d’information sur le projet et ses impacts, renforcer les processus d’évaluation environnementale et de consultation publique. »

Finalement, la réforme de l’assurance-emploi des Conservateurs est qualifiée d’ « odieuse ». Le NPD s’engage à la retirer et à créer une caisse autonome, de même qu’à éviter aux travailleurs saisonniers de devoir faire face au « trou noir du printemps ». « L’assurance-emploi doit être retirée du périmètre comptable du gouvernement », conclut le candidat Joël Charest.

Le NPD veut soutenir la recherche et l’innovation

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc Publié le 31 août 2015

Les candidats du NPD dans l’Est : Philip Toone, Joël Charest, François Lapointe et Guy Caron.

©Photo TC Media – Thérèse Martin


C’est de concert que les quatre candidats du NPD dans l’Est du Québec ont dénoncé les décisions conservatrices, notamment dans les domaines du transport et des hydrocarbures, tout en annonçant leurs couleurs.

Les députés sortants Guy Caron, Philip Toone et François Lapointe notent au chapitre de leurs victoires contre « un gouvernement conservateur majoritaire et intransigeant » le maintien du service de Via Rail dans la région, du Centre de recherche et sauvetage de Québec, des quatre circonscriptions dans l’Est et l’abandon du projet de port pétrolier à Gros-Cacouna. Tout en dénonçant les coupes à Postes Canada, le NPD s’engage à assurer le service de livraison du courrier à domicile. Dans le domaine scientifique, les députés qualifient de « vraie honte » les coupures à l’Institut Maurice-Lamontagne. « Il faut rétablir les services scientifiques, sinon ce sera impossible de gérer les espèces marines », explique Philip Toone.

Assurer la pérennité des quais, allonger la piste de l’aéroport de Mont-Joli, renforcer les services de transport par train et par autocar dans l’Est font aussi partie des engagements du NPD.

Dans le dossier des PME, François Lapointe a dénoncé « les frais abusifs liés aux transactions par cartes de crédit imposés aux commerçants. » Il ajoute que le NPD s’engage à soutenir l’innovation très importante pour l’avenir des PME. Le député sortant a par ailleurs dénoncé les coupures de plus de 250 millions $ imposées à Développement économique Canada pour les régions.

Transport des hydrocarbures

Les députés du NPD veulent mettre en place des mesures pour accroître la sécurité du transport ferroviaire et renforcer l’inspection des rails. « Le nombre d’inspecteurs est passé de 166 à 117 », explique Guy Caron.

Concernant le projet d’oléoduc de TransCanada, M. Caron déclare que le gouvernement conservateur a charcuté le processus d’évaluation. « Actuellement, il est impossible de prendre une décision éclairée. Nous devons avoir plus d’information sur le projet et ses impacts, renforcer les processus d’évaluation environnementale et de consultation publique. »

Finalement, la réforme de l’assurance-emploi des Conservateurs est qualifiée d’ « odieuse ». Le NPD s’engage à la retirer et à créer une caisse autonome, de même qu’à éviter aux travailleurs saisonniers de devoir faire face au « trou noir du printemps ». « L’assurance-emploi doit être retirée du périmètre comptable du gouvernement », conclut le candidat Joël Charest.