Le Bloc veut démontrer sa pertinence

La campagne en bref

Publié le 31 août 2015

Le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe.

©Photo TC Media Archives

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe (photo), compte faire campagne en insistant sur sept gains réalisés par le parti au cours des dernières années, selon ce qu'a appris TVA Nouvelles.

L'objectif du Bloc québécois est de démontrer qu'il a été plus efficace que le Nouveau parti démocratique dans l'opposition durant les quatre dernières années. Gilles Duceppe veut par ailleurs se battre pour que la prestation universelle pour la garde d'enfant (PUGE) ne soit pas imposable.

Mulcair défend son plan budgétaire

Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a défendu son plan budgétaire, hier, après les attaques des conservateurs et des libéraux contre les coûts de ses engagements électoraux. Selon le conservateur Jason Kenney, un gouvernement néo-démocrate enregistrait un déficit de 8 milliards $ pour la première année. Le libéral John McCallum a quant à lui avancé le chiffre de 28 milliards $ pour l’ensemble des quatre années d’un mandat du NPD. «Si les chiffres des conservateurs sont ridicules, ceux des libéraux sont si fantaisistes qu’ils défient toute description», a indiqué M. Mulcair, reprochant à ses rivaux d’avoir inclus dans leurs calculs des «promesses qui ont été formulées dans le passé», mais qui ne font plus partie du programme du parti.

Québec solidaire n'appuiera aucun parti

À l'occasion du caucus présessionnel de Québec solidaire, qui s'est terminé hier à Saint-Alphonse-Rodriguez dans Lanaudière, la députée Françoise David a indiqué que sa formation n'appuiera aucun parti dans la présente campagne électorale fédérale, Québec solidaire se prononcera toutefois sur des dossiers comme l'écologie, la justice sociale, les questions autochtones et la politique extérieure du Canada, a-t-elle précisé. Mme David a souligné que les membres de Québec solidaire peuvent appuyer le parti fédéral de leur choix. Plusieurs d'entre eux œuvrent d'ailleurs pour le Bloc québécois, le Nouveau Parti démocratique ou le Parti vert.

En manchette

Un été riche de 262 rendez-vous artistiques dans l’Est-du-Québec

Quelque 26 diffuseurs accueilleront cet été pas moins de 262 spectacles dans le cadre de la programmation d’été du Réseau des organisateurs de spectacle de l’Est-du-Québec. Parmi la pléiade d’artistes qui sillonneront les routes de l’Est-du-Québec, Pascale Picard sera du rendez-vous, elle qui est également porte-parole de l’édition cette année.

Le Bloc veut démontrer sa pertinence

La campagne en bref

Publié le 31 août 2015

Le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe.

©Photo TC Media Archives


Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe (photo), compte faire campagne en insistant sur sept gains réalisés par le parti au cours des dernières années, selon ce qu'a appris TVA Nouvelles.

L'objectif du Bloc québécois est de démontrer qu'il a été plus efficace que le Nouveau parti démocratique dans l'opposition durant les quatre dernières années. Gilles Duceppe veut par ailleurs se battre pour que la prestation universelle pour la garde d'enfant (PUGE) ne soit pas imposable.

Mulcair défend son plan budgétaire

Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a défendu son plan budgétaire, hier, après les attaques des conservateurs et des libéraux contre les coûts de ses engagements électoraux. Selon le conservateur Jason Kenney, un gouvernement néo-démocrate enregistrait un déficit de 8 milliards $ pour la première année. Le libéral John McCallum a quant à lui avancé le chiffre de 28 milliards $ pour l’ensemble des quatre années d’un mandat du NPD. «Si les chiffres des conservateurs sont ridicules, ceux des libéraux sont si fantaisistes qu’ils défient toute description», a indiqué M. Mulcair, reprochant à ses rivaux d’avoir inclus dans leurs calculs des «promesses qui ont été formulées dans le passé», mais qui ne font plus partie du programme du parti.

Québec solidaire n'appuiera aucun parti

À l'occasion du caucus présessionnel de Québec solidaire, qui s'est terminé hier à Saint-Alphonse-Rodriguez dans Lanaudière, la députée Françoise David a indiqué que sa formation n'appuiera aucun parti dans la présente campagne électorale fédérale, Québec solidaire se prononcera toutefois sur des dossiers comme l'écologie, la justice sociale, les questions autochtones et la politique extérieure du Canada, a-t-elle précisé. Mme David a souligné que les membres de Québec solidaire peuvent appuyer le parti fédéral de leur choix. Plusieurs d'entre eux œuvrent d'ailleurs pour le Bloc québécois, le Nouveau Parti démocratique ou le Parti vert.