Orléans Express passe en mode séduction

Publié le 29 juin 2015

Orléans Express déploie les grands moyens pour séduire la clientèle gaspésienne en misant notamment sur une révision de la grille tarifaire capable de concurrencer avec le covoiturage selon Hélène Cloutier.

©Photo TC Media Dominique Fortier

Embauchée il y a trois mois, la nouvelle vice-présidente en commercialisation, marketing et expérience client, Hélène Cloutier s'est donnée comme mandat de redorer l'image de l'entreprise à travers une campagne de séduction sans précédent.

Orléans Express déploie les grands moyens pour séduire la clientèle gaspésienne en misant notamment sur une révision de la grille tarifaire capable de concurrencer avec le covoiturage selon Hélène Cloutier.

« On devait se regarder dans le miroir et repenser notre vision d'entreprise. C'est pourquoi nous voulons faire évoluer notre image de marque en misant davantage sur le passager », explique Hélène Cloutier.

Pour se faire, l'entreprise de transport par autocar a lancé une campagne promotionnelle estivale qui mise sur l'expérience des chauffeurs. « Pour les onze prochaines semaines, les passagers auront un rabais équivalent à l'expérience de chaque chauffeur d'Orléans Express mis en vedette. » Par exemple, si un chauffeur compte dix ans d'expérience chez le transporteur, le passager obtiendra 10 % de rabais sur son billet. De plus, des capsules vidéo sont disponibles sur le web et sur les médias sociaux afin de présenter chacun des chauffeurs.

Un blogueur a également été embauché pour l'été. « Son rôle est d'échanger avec les gens à bord des autocars et sur les quais d'embarquement afin de créer des capsules web. Il a aussi pour mandat de montrer l'envers du décor de l'entreprise. On peut penser notamment au lavage des autocars. Il bloguera aussi sur les événements gaspésiens tout au long de l'été. »

Dernier effort?

Pendant la campagne estivale battra son plein, une nouvelle plate-forme numérique se prépare afin de faciliter les transactions et informer les passagers notamment sur les retards et les tempêtes. Hélène Cloutier parle aussi d'une nouvelle grille tarifaire plus souple et compétitive qui devrait être lancée en automne en même temps que la plate-forme numérique.

Interrogée à savoir s'il s'agit d'un dernier effort pour sauver le service par autocar en Gaspésie, Hélène Cloutier répond que l'intention d'Orléans Express est de desservir l'ensemble des communautés. « Nous avons également recueilli l'avis des passagers concernant les horaires par le biais d'un sondage et nous étudions tous les scénarios. Nous devons d'ailleurs repasser devant la Commission des Transports du Québec. »

À ce moment, l'entreprise devra dévoiler ses intentions et formuler des demandes quant à la continuité ou l'abolition du service en Gaspésie. « Nous devons reconquérir notre clientèle et nous prenons tous les moyens pour y parvenir », conclut Hélène Cloutier.