Mgr Gaétan Proulx est nommé évêque du diocèse de Gaspé

Alain Lavoie alain.lavoie@tc.tc
Publié le 2 juillet 2016

Mgr Gaétan Proulx, le nouvel évêque du diocèse de Gaspé.

©Photo gracieuseté

Le diocèse de Gaspé a maintenant un nouvel évêque. En effet, le Pape François vient de nommer Mgr Gaétan Proulx comme nouvel évêque de Gaspé. Il succède à Mgr Jean Gagnon, évêque du diocèse de Gaspé depuis 2002, qui a offert sa démission au Saint-Père, lui qui avait atteint l'âge de la retraite des évêques fixé à 75 ans.

Quelques heures après sa nomination, Mgr Proulx a indiqué dans une note remis à la presse : « Au lendemain de la Fête des Saints Apôtres Pierre et ,Paul, j’ai eu la surprise de recevoir l’appel du pape François à servir l’Église de Gaspé comme son nouvel évêque. Je salue déjà les diocésains et diocésaines de Gaspé et les assure de mon entière disponibilité à me mettre à leur service pour la croissance de cette Église. Je prie le Seigneur pour toutes les personnes vers lesquelles je suis envoyées.»

Mgr Gaétan Proulx est né le 27 mai 1947, à Saint-Denis-de-Brompton, dans la région des Cantons de l’Est. Il est l’aîné de trois enfants nés du mariage de Germaine Labbé et de Léo-Paul Proulx. Il fait les premières années de son cours classique au Collège Notre-Dame des Servites à Ayer’s Cliff et termine son secondaire V au Séminaire Saint-Augustin à Saint-Augustin-de-Desmaures en 1968.

Admis au noviciat dans l’Ordre des Servites de Marie, il émet sa profession temporaire le 5 septembre 1969. De 1969 à 1970, il entreprend des études de philosophie à l’Université d’Ottawa. De 1970 à 1972, il complète un baccalauréat en philosophie au Collège Dominicain à Ottawa. Il fait sa profession solennelle le 2 décembre 1973. De 1972 à 1977, il étudie en théologie à l’Université Laval où il obtient une maîtrise en théologie.

Ce parcours est cependant entrecoupé en 1975-76, par une année d’étude à l’Institut Supérieur de Liturgie de l’Institut Catholique de Paris. Il est ordonné prêtre dans sa paroisse natale le 8 juin 1975 par Mgr Jean-Marie Fortier, archevêque de Sherbrooke. Il exerce les premières années de son ministère comme assistant et maître des novices à Sillery et Sainte-Foy, de 1978 à 1985. À partir de l’automne 1985, il est nommé en France à titre de prieur de la communauté servite dans le diocèse de Séez. De 1988 à 1989, il est vicaire à la paroisse de La Boisse dans le diocèse de Belley-Ars.

Il est ensuite nommé à Bruxelles où il redevient maître de formation pour des frères provenant de la France, de la Belgique et du Congo. En 1991, de retour à Québec, il occupe des fonctions de maître de formation tout en offrant ses services à la paroisse Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle. En l’an 2000, il devient prieur provincial de la Province servite canadienne qui englobe la France et la Belgique. En 2005, il agit comme administrateur de la paroisse Notre-Dame-de-Foy et, depuis 2006, comme curé de cette paroisse jusqu’à son élection comme évêque titulaire d’Azura et auxiliaire à Québec, le 12 décembre 2011.

L’inauguration du ministère pastoral du nouvel évêque aura lieu plus tard cette semaine.