Les libéraux veulent repousser l'âge de la retraite

Congrès du Parti libéral du Québec

Publié le 14 juin 2015

Dans son allocution devant les militants, le premier ministre Philippe Couillard a rappelé que redresser les finances publiques du Québec n'est pas «une tâche facile». «Il faut continuer, ne lâchez pas», a-t-il lancé.

©Photo TC Media - Archives

Les Québécois pourraient devoir travailler plus longtemps avant de prendre leur retraite.

Lors d'un point de presse en marge du 32e congrès du Parti libéral du Québec, hier à Montréal, le ministre des Finances Carlos Leitao a indiqué que les «méthodes de financement» des caisses de retraite doivent être revues en tenant compte du vieillissement de la population.

«Il faut qu'on soit imaginatif, qu'on trouve des moyens d'augmenter la participation au marché du travail des personnes de 60 ans et plus», a ajouté M. Leitao.

Dans son allocution devant les militants, le premier ministre Philippe Couillard a rappelé que redresser les finances publiques du Québec n'est pas «une tâche facile». «Il faut continuer, ne lâchez pas», a-t-il lancé.

Manif contre l'austérité

À l’invitation de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante, des groupes sociaux et certains syndicats ont par ailleurs manifesté hier contre les mesures d'austérité du gouvernement devant le Palais des congrès à Montréal, pour le congrès du PLQ.

Une centaine de personnes ont pris part à ce <@Ri>Grand tintamarre<@$p>, selon le Service de police de la Ville de Montréal, qui n'a procédé à aucune arrestation.

Les représentants des grandes centrales syndicales (FTQ, CSN, CEQ) et des militants sont attendus aujourd'hui devant le Palais des congrès pour dénoncer les propositions du gouvernement au sujet du renouvellement des conventions collectives dans le secteur public.

Près de 2000 membres du PLQ de toutes les régions de la province sont présents ce week-end au Palais des congrès de Montréal.

«Il faut qu'on soit imaginatif, qu'on trouve des moyens d'augmenter la participation au marché du travail des personnes de 60 ans et plus.»

Carlos Leitao

En manchette

Le Brexit menacerait le libre-échange

COMMERCE. Maintenant que les Britanniques ont voté pour quitter l’Union européenne (UE), qu’adviendra-t-il de l’accord de libre-échange du Canada avec le groupe de 28 pays? Il est fort probable qu’il ne soit jamais ratifié, estiment des experts au Canada et aux États-Unis.

Les libéraux veulent repousser l'âge de la retraite

Congrès du Parti libéral du Québec

Publié le 14 juin 2015

Dans son allocution devant les militants, le premier ministre Philippe Couillard a rappelé que redresser les finances publiques du Québec n'est pas «une tâche facile». «Il faut continuer, ne lâchez pas», a-t-il lancé.

©Photo TC Media - Archives


Les Québécois pourraient devoir travailler plus longtemps avant de prendre leur retraite.

Lors d'un point de presse en marge du 32e congrès du Parti libéral du Québec, hier à Montréal, le ministre des Finances Carlos Leitao a indiqué que les «méthodes de financement» des caisses de retraite doivent être revues en tenant compte du vieillissement de la population.

«Il faut qu'on soit imaginatif, qu'on trouve des moyens d'augmenter la participation au marché du travail des personnes de 60 ans et plus», a ajouté M. Leitao.

Dans son allocution devant les militants, le premier ministre Philippe Couillard a rappelé que redresser les finances publiques du Québec n'est pas «une tâche facile». «Il faut continuer, ne lâchez pas», a-t-il lancé.

Manif contre l'austérité

À l’invitation de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante, des groupes sociaux et certains syndicats ont par ailleurs manifesté hier contre les mesures d'austérité du gouvernement devant le Palais des congrès à Montréal, pour le congrès du PLQ.

Une centaine de personnes ont pris part à ce <@Ri>Grand tintamarre<@$p>, selon le Service de police de la Ville de Montréal, qui n'a procédé à aucune arrestation.

Les représentants des grandes centrales syndicales (FTQ, CSN, CEQ) et des militants sont attendus aujourd'hui devant le Palais des congrès pour dénoncer les propositions du gouvernement au sujet du renouvellement des conventions collectives dans le secteur public.

Près de 2000 membres du PLQ de toutes les régions de la province sont présents ce week-end au Palais des congrès de Montréal.

«Il faut qu'on soit imaginatif, qu'on trouve des moyens d'augmenter la participation au marché du travail des personnes de 60 ans et plus.»

Carlos Leitao