Les Montréalais répondent à l’appel pour #VivreAutrement

Publié le 2 novembre 2015

L’équipe de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine a fait valoir aux passants qu’il était possible d’arrêter de perdre du temps dans les transports et de #VivreAutrement dans la région.

©Photo gracieuseté

La Stratégie d’établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine dresse un premier bilan positif de sa campagne « Vivre autrement » qui a débarqué en octobre à Montréal.

Avec le slogan « Pas de temps à perdre », la Stratégie a interpelé les citadins dans leur quotidien en leur faisant valoir qu’ils pourraient opter pour un style de vie différent en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Un panneau numérique à l’entrée du pont Champlain et un super panneau aux abords du pont Jacques-Cartier invitaient les passagers des quelque 142 100 véhicules qui circulent en moyenne chaque jour à ces endroits à passer à l’action. De plus, les automobilistes pouvaient entendre une commandite des bulletins de circulation à la radio Rythme FM leur suggérant de faire preuve de beaucoup de patience pendant les heures passées dans le trafic.

De plus, le 14 octobre dernier, la Gaspésie et les Îles-de-Madeleine sont débarquées à Montréal afin d’aller rencontrer avant leur entrée au travail, sur leur heure de lunch et après le boulot, des travailleurs qui auraient le goût de vivre dans la région. Quelques centaines de personnes ont été sensibilisées et informées sur les possibilités qu’offrent la péninsule et l’archipel. Cette clientèle n’est pas rejointe habituellement par les activités régulières de recrutement de la Stratégie. La délégation gaspésienne était composée, entre autres, d’ambassadeurs qui ont partagé avec les gens rencontrés leur expérience d’établissement dans la région.

« Rapidement, nous avons constaté que notre thème collait parfaitement à la réalité des travailleurs rencontrés. Ceux qui prenaient le temps de s’arrêter, interpelés par les images de la région, la musique ou le bonjour souriant des membres de l’équipe, ont démontré un intérêt et ont voulu en savoir plus sur les possibilités d’emploi ou d’affaires », explique Sandra McNeil, agente de communication pour la Stratégie. « Nos ambassadeurs ont su communiquer leur passion et leur amour de la région. Puisqu’ils étaient il y a peu de temps à la place des gens rencontrés, ils pouvaient bien leur faire comprendre qu’une place les attend et qu’il serait possible de s’accomplir professionnellement et personnellement dans la région », ajoute-t-elle.

La campagne « Vivre autrement » était complétée par un microsite Internet ainsi qu’une campagne sur les médias sociaux qui mettaient à l’avant-plan d’autres exemples d’établissement dans la région. Tous les efforts de promotion se sont traduits par une augmentation des visites sur le portail gaspesieilesdelamadeleine.ca, des interactions sur les médias sociaux ainsi que des demandes d’information par courriel et par téléphone.

La suite

Pour continuer la campagne et multiplier les exemples de personnes qui ont choisi de vivre dans la région, la Stratégie invite les Gaspésiens et les Madelinots à partager sur les réseaux sociaux les raisons pour lesquelles ils ont choisi de vivre ou de revenir dans la région en utilisant le #VivreAutrement.

Cette campagne s’inscrit dans la Stratégie d’établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine 2012-2018, portée par une cinquantaine d’organisations partenaires. La stratégie englobe trois thèmes principaux autour desquels s’articulent ses actions : la valorisation de ses territoires par la population, l’attraction de nouvelles populations ainsi que l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants, et ce, peu importe leur âge, leur origine ou leur occupation.

« C’est davantage à moyen terme que nous pourrons voir concrètement les retombées de cette campagne, car le déménagement dans une région ne se fait pas en quelques semaines. Par contre, nous sommes assurés qu’un plus grand nombre de gens pense à cette éventualité maintenant.»

Sanda McNeil

Les Montréalais répondent à l’appel pour #VivreAutrement

Publié le 2 novembre 2015

L’équipe de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine a fait valoir aux passants qu’il était possible d’arrêter de perdre du temps dans les transports et de #VivreAutrement dans la région.

©Photo gracieuseté


La Stratégie d’établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine dresse un premier bilan positif de sa campagne « Vivre autrement » qui a débarqué en octobre à Montréal.

Avec le slogan « Pas de temps à perdre », la Stratégie a interpelé les citadins dans leur quotidien en leur faisant valoir qu’ils pourraient opter pour un style de vie différent en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Un panneau numérique à l’entrée du pont Champlain et un super panneau aux abords du pont Jacques-Cartier invitaient les passagers des quelque 142 100 véhicules qui circulent en moyenne chaque jour à ces endroits à passer à l’action. De plus, les automobilistes pouvaient entendre une commandite des bulletins de circulation à la radio Rythme FM leur suggérant de faire preuve de beaucoup de patience pendant les heures passées dans le trafic.

De plus, le 14 octobre dernier, la Gaspésie et les Îles-de-Madeleine sont débarquées à Montréal afin d’aller rencontrer avant leur entrée au travail, sur leur heure de lunch et après le boulot, des travailleurs qui auraient le goût de vivre dans la région. Quelques centaines de personnes ont été sensibilisées et informées sur les possibilités qu’offrent la péninsule et l’archipel. Cette clientèle n’est pas rejointe habituellement par les activités régulières de recrutement de la Stratégie. La délégation gaspésienne était composée, entre autres, d’ambassadeurs qui ont partagé avec les gens rencontrés leur expérience d’établissement dans la région.

« Rapidement, nous avons constaté que notre thème collait parfaitement à la réalité des travailleurs rencontrés. Ceux qui prenaient le temps de s’arrêter, interpelés par les images de la région, la musique ou le bonjour souriant des membres de l’équipe, ont démontré un intérêt et ont voulu en savoir plus sur les possibilités d’emploi ou d’affaires », explique Sandra McNeil, agente de communication pour la Stratégie. « Nos ambassadeurs ont su communiquer leur passion et leur amour de la région. Puisqu’ils étaient il y a peu de temps à la place des gens rencontrés, ils pouvaient bien leur faire comprendre qu’une place les attend et qu’il serait possible de s’accomplir professionnellement et personnellement dans la région », ajoute-t-elle.

La campagne « Vivre autrement » était complétée par un microsite Internet ainsi qu’une campagne sur les médias sociaux qui mettaient à l’avant-plan d’autres exemples d’établissement dans la région. Tous les efforts de promotion se sont traduits par une augmentation des visites sur le portail gaspesieilesdelamadeleine.ca, des interactions sur les médias sociaux ainsi que des demandes d’information par courriel et par téléphone.

La suite

Pour continuer la campagne et multiplier les exemples de personnes qui ont choisi de vivre dans la région, la Stratégie invite les Gaspésiens et les Madelinots à partager sur les réseaux sociaux les raisons pour lesquelles ils ont choisi de vivre ou de revenir dans la région en utilisant le #VivreAutrement.

Cette campagne s’inscrit dans la Stratégie d’établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine 2012-2018, portée par une cinquantaine d’organisations partenaires. La stratégie englobe trois thèmes principaux autour desquels s’articulent ses actions : la valorisation de ses territoires par la population, l’attraction de nouvelles populations ainsi que l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants, et ce, peu importe leur âge, leur origine ou leur occupation.

« C’est davantage à moyen terme que nous pourrons voir concrètement les retombées de cette campagne, car le déménagement dans une région ne se fait pas en quelques semaines. Par contre, nous sommes assurés qu’un plus grand nombre de gens pense à cette éventualité maintenant.»

Sanda McNeil